Europirates/Bretagne/Atelier-Débat:Eolien-citoyen

De Matrices
Aller à : Navigation, rechercher

Présentation

L'Initiateur : Éoliennes en Pays de Vilaine

L’association Éoliennes en Pays de Vilaine (EPV) a été créée en 2003 avec l'idée que le vent est une ressource naturelle inépuisable et décentralisée dont l’exploitation doit se faire aux bénéfices des territoires. Le projet d'EPV a débuté en 2002 à l'initiative d'un couple de maraîcher à Ste Anne-sur-Vilaine(35). Très rapidement un groupe de personnes s'est constitué pour réfléchir à un développement maitrisé et citoyen de l'énergie éolienne. Les premiers projets qui avaient été identifiés ont été ajournés du fait de contraintes paysagères et aéronautiques, mais l'association n'a pas baissé les bras et a engagé des études de faisabilité sur le territoire du Pays de Redon. Après avoir identifié plusieurs zones, Éoliennes en Pays de Vilaine (EPV), avec l'appui de nombreux bénévoles, à engagé le développement de projets éoliens coopératifs sur deux zones (Sévérac-Guenrouët en Loire-Atlantique et Béganne en Morbihan). Pour pouvoir coordonner toutes les études et actions menées par l'association, EPV a embauché, grâce à des contributions extérieures,un salarié. Aujourd'hui l'association accompagne le développement de plusieurs parcs éoliens citoyens sur le Pays de Redon et au-delà.

La structure actuelle : Deux Réseaux régionaux

Taranis : Pour une énergie durable et citoyenne en Bretagne

Localisation es membres du réseau Taranis - Septembre 2014

Pour sa première année d'existence, le réseau Taranis s'est fixé un programme d'actions ambitieux, au plus proche des besoins de ses membres, et co-défini avec eux.

  1. Journées de formations sur le montage juridique, l'ingénierie financière, la mobilisation locale,...
  2. Assistance juridique, proposée aux membres du réseau.
  3. Rencontres thématiques avec des visites sur site: rencontres sur le bois énergie, sur le photovoltaïque,...
  4. Réalisation d'un guide méthodologique "Construire ensemble un projet citoyen d'énergies renouvelables" à destination des associations, collectivités et groupements de citoyens (publié le 14 novembre 2012 et téléchargeable ICI).
  5. Réalisation d'outils de communication tels que les Brèves de Taranis, une liste de discussion, un site internet,...

Le réseau Taranis fédère une trentaine de porteurs de projets - associations, sociétés d'exploitation coopératives et collectivités - ayant des projets éoliens, photovoltaïques, bois énergie, micro-hydrauliques et de maîtrise de l'énergie en Bretagne.

Le réseau est initié et animé par
Eoliennes en Pays de Vilaine
Il est soutenu par la Région et l'ADEME Bretagne.
Eoliennes-en-Pays-de-Vilaine.jpg Région Bretagne (logo).pngLogo ADEME.png

"Énergies citoyennes en Pays de la Loire"

ReseauECPdL.jpg

Le réseau Énergies Citoyennes en Pays de la Loire a été officiellement lancé en Janvier 2013. Il compte aujourd'hui une vingtaine de porteurs de projets et structures accompagnatrices fédérés autour de la charte du réseau (visible ICI).

Les 4 acteurs du réseau sont 
  1. Vigneux Tournesoleil
  2. Isac Watts
  3. Pays de Haute Mayenne
  4. Alisée

Les projets sortis de terre

Le premier Parc éolien citoyen de France : Béganne (56350)

Inauguration le samedi 14 Juin ... réservez votre date !

Le chantier de construction des 4 éoliennes du parc éolien citoyen de Béganne dans le Morbihan (Bretagne Sud, dans le Pays de Redon) a démarré depuis le 27 mai 2013. À partir de 2014, il couvrira les besoins en électricité des habitants du canton. L'originalité de ce projet tient au fait qu'il est porté et financé majoritairement par les habitants du territoire. Une première en France !

Le parc éolien citoyen de Béganne est constitué de quatre éoliennes de 2MW chacune. La production annuelle estimée est de 20 400 Mégawatts heure, soit l'équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 8 000 foyers (canton d'Allaire). Au-delà de produire une énergie propre et renouvelable, le parc éolien de Béganne sera le 1er parc éolien citoyen de France!

Plus d'info Béganne (56350)

Le premier Parc éolien citoyen en Loire Atlantique : Sévérac-Guenrouët (44530)

Ce projet est porté depuis 2005 par l'association Éoliennes en Pays de Vilaine, basée à Redon. Le permis de construire du parc a été obtenu en novembre 2011. Ce projet de 11 millions d'Euros sera constitué de quatre éoliennes de 2MW chacune. La production annuelle estimée est de 18 000 Mégawatts heure, soit l'équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 8 000 foyers.

La SAS, nommée Isac-Watts, finance et exploite le parc éolien a été créée en octobre 2012.

L'originalité de ce projet tient au fait qu'il est financé entièrement par les habitants et les collectivités. Le conseil général y participe depuis 2007 à travers la société d'équipement du département, la SELA. La mobilisation citoyenne est en cours sur le territoire pour boucler le financement du projet.

Le chantier du parc éolien citoyen de Sévérac-Guenrouët à commencé fin Août 2014.


Différentes phases vont se succéder sur 2014/2015
  1. la phase de conception où des études géotechniques seront menées afin de dimensionner les voies d'accès et les fondations des éoliennes.
  2. la phase de travaux avec la réalisation du réseau entre les éoliennes, des travaux de terrassement et de décaissement et la création des chemins d'accès et des plateformes de levage des éoliennes.
  3. puis la phase de levage et de montage la plus spectaculaire et la plus rapide... Avec la livraison des éléments : fûts, nacelles et pâles qui arriveront en convoi exceptionnel. Chaque éolienne sera ensuite montée : d'abord le levage des fûts des éoliennes qui assemblés auront une hauteur de 100 m, puis le levage de la nacelle, l'assemblage au sol du rotor avec les 3 pâles de 92 m de diamètre et pour finir l'installation du rotor.
Plus d'info Sévérac-Guenrouët (44530)

Les projets en cours d'étude

L'assemblée générale annuelle de l'association Éoliennes en Pays d'Ancenis à eu lieu le samedi 5 avril dernier au Théâtre de Teillé, chemin de la Halte, à partir de 9h00.

Éoliennes en Pays d'Ancenis

Les 12 administrateurs de l'association EOLA se sont réunis, le vendredi 9 novembre 2012, en assemblée constitutive de la "Société par Actions Simplifiée" EOLA Développement en présence de Maitre Nicole Jourdain, avocate, et Cédric Clavery, expert comptable. Ils ont paraphé les statuts qui intègrent les valeurs de l'Éolien Citoyen et la règle de gouvernance "une personne une voix". Les 12 fondateurs d'EOLA Développement ont adopté, en AG Extraordinaire le 15 mars 2013, une modification statutaire pour transformer la SAS en société à capital variable. Ceci pour permettre l'entrée de nouveaux associés et particulièrement des clubs d'1nvestisseurs CIERC actuellement en cours de création.


  • Parc éolien de Plounévez Moëdec

Cinq éoliennes de 2.5 MW (Communauté de Communes de Beg Ar C'hra et développé en collaboration avec Nordex France).

  • Extension du parc éolien de Plougras

(Communauté de Communes de Beg Ar C'hra a lancé en octobre 2012 un appel à projet pour le développement d'un parc en extension de celui existant sur la commune de Plougras. Le groupement IEL/VALOREM a été retenu pour élaborer ce projet de parc éolien citoyen en codéveloppement avec la collectivité. (les particuliers seront associés au capital de la société lors de la phase d'exploitation. Dans les deux cas, plus de 50 % du capital appartiendra aux citoyens).

  • Parc éolien de Plélan le grand

En Ille-et-Vilaine, Brocéliande Énergies Locales est née d'une initiative locale où 12 personnes, dont 8 habitants de Plélan-le-Grand et 2 autres de communes voisines, se sont associées pour installer des éoliennes à Plélan-le-Grand. Ces actionnaires ont financé le parc à hauteur de 35%.

  • Parc éolien citoyen de Béganne (cf plus haut)
  • Parc éolien de l'Energie des Fées

La SAS Féeole, a été créée en décembre 2011 afin de réaliser les études préalables au dépôt du permis de construire, dont le coût s'élève à 200 000 €. Pour le moment, Féeole réunit 15 membres fondateurs, mais souhaite y associer citoyens et collectivités locales, désirant participer au développement des énergies renouvelables citoyennes et locales.

  • Parc éolien des Landes du Mené

Ce projet prévoit la construction de 7 éoliennes de 850 kW chacune (production annuelle estimée entre 13 et 19 000 Mwh) sur le site des Landes du Mené à la limite entre les communes de Saint Jacut du Mené et Saint Gouëno. Dès les premières études d'impact du projet éolien sur le site des Landes du Mené (2007/2008), une vingtaine de personnes se sont regroupées sous la forme d'un club d'1nvestisseurs « la CIGALES des CIMES I » en 2007. La SAS Citéol Mené a été créé en 2008, 30% par 137 particuliers réunis au sein de 8 club d'1nvestisseurs (CIGALES).


Plus d'info

http://www.eolien-citoyen.fr/ , contact beganne@eolien-citoyen.fr
Articles de Presse 
(Ouest-france) Parc éolien Sévérac - Guenrouet : un accord sur le fil

Question - FAQ

Pourquoi des projet de clubs d'1nvestisseurs en énergies citoyenne se lancent ?

  1. Les questions énergétiques représentent un défi majeur pour les générations présentes et futures, à l'échelle globale et locale.
  2. Les énergies renouvelables sont, par nature, locales et accessibles à tous et doivent donc faire l'objet de projets portés par les acteurs du territoire.
  3. L'ensemble des citoyens doit pouvoir se réapproprier les questions relatives aux modes de production et de consommation de leur énergie.

Que penser des de clubs d'1nvestisseurs en énergies citoyenne ?

  1. Ils permettent de mettre en œuvre des actions visant la maîtrise de l' énergie (sobriété énergétique et efficacité énergétique) et la promotion des énergies renouvelables.
  2. Développer les énergies renouvelables (photovoltaïque, éolien, biomasse, micro­hydraulique, solaire thermique,...) de manière durable et volontaire.
  3. Associer les acteurs locaux (habitants, collectivités, associations, entreprises, etc.) de manière à ce qu'ils soient les moteurs des projets d' énergies renouvelables, aussi bien dans leur élaboration, leur développement que leur financement. Ces projets peuvent être à l'initiative des collectivités comme des habitants.
  4. Créer, au travers de leurs projets, de la richesse locale : matérielle (retombées économiques locales) et immatérielle (cohésion sociale et territoriale, participation des citoyens, dynamique territoriale
  5. Choisir des règles de fonctionnement démocratiques, claires et transparentes. Elles faciliteront durablement l'implication et la maîtrise des projets par le plus grand nombre.
  6. Mobiliser, si le contexte s'y prête, au­ delà du territoire de leur projet dans une démarche d'ouverture.

Pourquoi je suis concerné·e ?

Dans le cadre des États Régionaux de l'énergie, des objectifs ambitieux ont été définis. Ainsi au niveau régional :

  1. les efforts envers l'efficacité et la sobriété énergétique devront participer au changement de modèle énergétique.
  2. La demande d'électricité devra être entièrement couverte par la production des énergies renouvelables de la région d'ici 2050.
  3. Le rôle et la légitimité des collectivités locales dans la mise en œuvre de la politique énergétique locale. Néanmoins, la transition énergétique ne pourra se faire qu'avec une forte mobilisation des habitants.

Que peut-on faire ?

  1. S'insérer dans les projets en cours (Parc éolien de l’énergie des Fées en Ile et Vilaine, Éoliennes en Pays d'Ancenis en Loire Atlantique... (liste à compléter)...