Europiraten/Deutschland:Wahlprogramm/Landwirtschaft/fr

De Matrices
Aller à : Navigation, rechercher

Renforcement de l'agriculture vote LQFB et vote LQFB

Nous voulons une agriculture puissante, adaptée aux régions, qui permette aux petites entreprises de participer sur un pied d'égalité à une agriculture compétitive; qui réponde aux exigences de performance durable (soutenable) et à la sensibilisation des consommateurs à l'environnement. Cela nécessite au préalable une collaboration entre toutes les parties prenantes: Outre les agriculteurs et leurs associations, ça doit inclure aussi le commerce des denrées alimentaires, les labels de qualité, les organisations de conservation de la nature et de protection des animaux, mais aussi les représentants politiques et les consommateurs. Nous voulons construire et maintenir des réseaux gérés de manière transparente, dans lequel les conditions, les possibilités et les mises en œuvre sont négociés conjointement.

Choix du consommateur (+Dumping) vote LQFB et vote LQFB

Nous voulons libérer les entreprises agricoles des pressions sur les prix auxquels elles sont actuellement soumise par les sociétés alimentaires et l'industrie de la transformation. Nous ne voulons pas d'une politique agricole qui vise uniquement à la croissance, ne prenant pas en compte ni la durabilité ni le choix des consommateurs.

Réseau des régions sans OGM vote LQFB

Dans la Charte de Florence, les régions de différents pays européens acceptent de ne pas utiliser de culture génétiquement modifiées pour la culture en extérieur et rejettent leur utilisation agricole dans son ensemble. Nous voulons que l'Allemagne intègre la Charte de Florence et devienne une région sans OGM. Les effets néfastes des organismes génétiquement modifiés sur l'environnement naturel sont - une fois déployés sur le terrain - irréversibles et inévitables. Il a été prouvé - et régulièrement confirmée par l'Évaluation internationale des connaissances, des sciences et des technologies agricoles pour le développement (IAASTD) - que les méthodes classiques de sélection ont fait plus pour augmenter les rendements que le génie génétique. Personne ne devrait avoir faim quand les ressources, les connaissances et les outils nécessaires pour produire de la nourriture, de façon équitable sont distribués.

Elevage industriel vote LQFB

Le Parti Pirate d'Allemagne rejette l'élevage industriel (usine), parce qu'il porte atteinte à la qualité de vie dans les zones rurales, est généralement associée à des normes de protection des animaux (d'élevage) inacceptables et met en danger l'agriculture rurale traditionnelle. La planification et l'utilisation de méthodes mécanisées telles que celles utilisés dans l'industrie automobile ne peuvent pas être appliquées aux animaux. Le Parti Pirate s'est engagé à une application stricte des conditions d'hygiène et de détention des animaux, respectueuse des besoins de l'espèce. Nous voulons étendre les objectifs et les normes de l'élevage des poules pondeuses à toutes les autres formes d'aviculture existantes. La formule de distribution pour les unités de gros bétail (UGB) par hectare de terres agricoles doit être utilisé pour distribuer des animaux ongulés dans chaque région. Les lois et règlements en vigueur doivent être appliquées de manière cohérente et le respect de celles-ci doit-être contrôlés plus étroitement qu'auparavant.





Autres propositions de l'équipe Allemande

  • à la suite de Renforcement de l'agriculture :

Un exemple de ces groupes de producteurs sont les centres commerciaux régionaux, tels que le mouvement de l'ASC (agriculture soutenue par la Communauté) et son homologue français AMAP (association des consommateurs pour le maintien de l'agriculture paysanne).

  • Subventions agricoles (PAC) :

A long terme, nous voulons briser les subventions agricoles. D'ici-là, elles doivent être accordés en priorité aux exploitations qui pratiquent une agriculture durable et non intensive. Le paiement des subventions agricoles aux voyagistes, compagnies aériennes, sociétés d'énergie et autres entreprises d'agriculture lointaine doivent mettre fin immédiatement.

Les consommateurs devraient être encouragés, par des actions ciblées et des informations, à modifier leurs habitudes alimentaires et à acheter de la nourriture de manière consciente et critique. Cela commence à l'école par la nutrition ciblée. Ce doit être enseigné aux enfants en mettant d'avantage l'accent sur l'origine et la valeur sentimentale de la nourriture. Nous nous engageons à des exigences de qualité et de bien-être animal plus élevées qui doivent être appliquées aussi bien aux marchandises qu'aux biens importés à pas cher, ceci afin de protéger les produits locaux de qualité.

Dans quelles conditions, quelles sont les possibilités et la précision de la politique agricole européenne doit être mis en œuvre dans le pays, d'être négocié par toutes les parties concernées.



Le Parti Allemagne Pirate est à l'UE et au niveau national pour se assurer que sont alignés glisse subventions agricoles à grande échelle et de leur retirer être soumis à la fourniture de services supplémentaires à l'acquéreur dans les domaines du climat, environnement, nature, bien-être animal et de la conservation de la faune. A cet effet («1er pilier») sur dans le développement rural («deuxième pilier») va progressivement transférer les fonds des paiements directs à la surface décalée. Ce composant des programmes existants auraient complété et spécifié dans l'économie.

"... Toutes les subventions sont mises à l'épreuve. Les subventions doivent être utilisées que lorsque les objectifs importants de politique économique et de la recherche ne peuvent être atteints autrement. "(Http://wiki.piratenpartei.de/AG_Wirtschaft/Programm)

"Les subventions directes ..lehnt sous la forme de paiements ou d'avantages pour les entreprises et les gens de l'industrie qui créent aucun caractère d'obligation sous la forme d'un compte à partir." (Http://wiki.piratenpartei.de/NRW:Landesparteitag_2012.2/Anträge)

"En outre, toutes les subventions doivent être régressive créé ou plus étroite que jusqu'ici sont temporaires et sont régulièrement vérifiées pour leur sens d'aller." http://piratenpartei-sh.de/themen/wirtschaftspolitik.html Terrains Pour la politique agricole commune de l'UE sont dans le budget 2012 autour de € 57000000000 disponibles, y compris € 43,5 milliards pour les paiements à la surface et de la politique agricole du marché (premier pilier) et € 13,5 milliards pour le développement rural (2e pilier). Comme le destinataire des fonds du 2e pilier entreprendre des services sociaux supplémentaires (par exemple, la conservation de la nature contractuelle, la préservation des races menacées d'animaux domestiques) de fournir, seules les lois applicables, comme doit être observée dans bien-être animal pour l'achat de primes terrestres. Par conséquent, les paiements directs du 1er pilier contredisent le principe de "l'argent public pour les services publics."


Contact DE http://wiki.piratenpartei.de/Benutzer:Hekate