Aide:Trésorerie/Notion de base

De Matrices
Aller à : Navigation, rechercher

Vous êtes ici: accueil >Aide >{{#if:Gérer une trésorerie| Gérer une trésorerie > }}Notion de base

Quelques notions pertinentes

La compréhension de quelques notions de base est indispensable pour appréhender correctement les comptes et le budget.

Budget :

Document reprenant une prévision des recettes et des dépenses. Son vote autorise le Bureau<ref name="bureau">Dépend du nom de l'organe de gestion de l'association.</ref> à réaliser effectivement les opérations nécessaires à la perception de ces recettes et à la réalisation des dépenses. Il est idéalement voté avant le début de l’exercice.

Comptes :

Documents constatant la réalisation effective du budget, établis après la fin de chaque exercice comptable. Ils donnent la réalité de la situation financière et, mis en regard avec le budget, permettent de contrôler l’exécution de celui-ci.

Trésorerie :

Liquidités (en caisse ou en compte en banque) que l'association a à sa disposition. Chaque exercice se termine par un accroissement ou un besoin de trésorerie, selon que celle-ci augmente ou diminue durant celui-ci.

Surplus/déficit :

Notion plus large que celle d’accroissement ou de besoin de trésorerie. En effet, de nombreuses opérations, comme les achats de biens durables, transforment de la trésorerie en d’autres actifs que l'association possède, et ne représentent donc pas une perte (consommation pure et simple de la trésorerie). Le surplus/déficit représente donc le solde des recettes et dépenses au sens économique du terme.

Amortissement :

Lorsque l'association achète un bien, il transforme de la trésorerie en amortissement. Toutefois, généralement, un bien, contrairement à de l’argent, n’a pas une durée de vie infinie. Il se détériore et doit être, à terme, remplacé. Cette perte due à l’usure (ou l’obsolescence) est comptabilisée dans l’amortissement, qui ne représente aucun mouvement de trésorerie. En pratique, le montant de l’achat est réparti sur un certain nombre d’années. Cette technique permet au Bureau<ref name="bureau">Dépend du nom de l'organe de gestion de l'association.</ref> de réaliser les investissements nécessaires sans les comptabiliser comme une perte sur le seul exercice en cours, alors que l'association bénéficie de ceux-ci durant de nombreuses années.

Investissement :

C'est la dépense n’étant pas consacrée à la consommation. Elle nous bénéficie donc durant toute la durée de vie de celui-ci et est donc reprise dans un budget séparé.




<references/>